Le Vélocipède a deux roues



Le 12 juillet 1817 , un allemand de 32 ans, le baron Drais assis a califourchon sur une poutre en bois reliant deux roues parcourt avec sa machine 14.4 km en une heure par action de ses pieds sur le sol.
En 1818 l'avocat Louis-Joseph Dineur emploie le terme Vélocipède . Lorsqu'il dépose une demande d'un brevet importation de 5 ans au nom de son client Karl Drais qui cherche à commercialiser sa Draisienne présentée l'année précédente à Mannheim. Il a auparavant hésité à utiliser « machine à courir », traduction de l'allemand « Laufmashine ». Le 5 avril 1818, le « Journal de Paris » confirme cette appellation en l'utilisant, associé à Draisienne, pour annoncer une course au jardin du Luxembourg.

Michaux_velocipede.jpg
Le succes du velocipede fut ephemere. Il ne retrouva les faveurs du public que le jour ou les inventeurs comme Michaux le doterent de pedales.

LE PREMIER VELOCIPEDE A PEDALES
Paris, mars 1861. Un chapelier apporte a Pierre Michaux, serrurrier, une draisienne a la roue avant defaillante pour reparation. L`un de ses fils Ernest l`essaye et se plaint du desagrement qu`il eprouve une fois lance pour regarder les jambes levees. Pierre suggere alors de poser des repose pieds, ou plutot un axe coude dans le moyeu de la roue qui le fera tourner comme une meule. Ainsi une invention simple mais primordiale vit le jour, la pedale.